La Maison de la Nature de Créteil s'offre une nouvelle toiture

image caméra thermiqueEn bivouac, 30% de la chaleur corporelle s’échappent par la tête (d’où bonnet !) et pour les toits ce sont également 30% du chauffage qui peuvent s’évader vers l’extérieur. Nous avions testé ces déperditions à la caméra thermique (l’air chaud "rouge" monte, le froid descend !) lors d'une soirée « chaud dedans ! »
Dans le cadre du Schéma Régional du climat, de l’Air et de l’Energie et pour garantir l’efficacité énergétique des bâtiments, les toitures des bâtiments de l’île de loisirs de Créteil sont donc en cours de réfection.

Les toits en zincs réalisés par l’architecte Jean-Marie Charpentier, qui fut également le concepteur de l’opéra de Shangaï et de l’édicule de verre devant la gare Saint Lazare que vous connaissez sans doute mieux, sont démontés, numérotés, et le zinc redécoupé au-dessus de nos têtes. Les panneaux de bois abîmés sont également changés par l’entreprise PCS (Ivry/Seine) et un matériau isolant protecteur installé.

La Maison de la Nature ne jouera plus les impluviums et ne percolera plus durant l’hiver 2018, les pluies iront donc voir ailleurs si nous y sommes et approvisionneront directement nos récupérateurs d’eau pluviale. Ce qui sera  mieux pour l'équipe d'animation et les bénévoles de l'association ainsi que pour notre jardin !

La Maison de la Nature reste ouverte mais la plupart des activités, hors soirées, sont « délocalisées » pour éviter de vous accueillir avec un fond sonore insolite. Et à la fin des travaux toutes les idées et coups de mains bénévoles seront les bienvenues pour réaménager l’intérieur.