Envol au Sénégal

J.F Magne ©Deux bénévoles de Nature & Société, Chantal et Alain, s’envolent régulièrement vers le Sénégal et en ramènent de très nombreux clichés colorés. D'autres adhérents de  l'association parlent de cuisine sénégalaise, de différentes façons d’y pratiquer l’apiculture, de projets environnement locaux. Jean-François Magne, du Centre ORnithologique d’Ile-de-France (CORIF), travaille régulièrement à la mise en place de séjours ornithologiques locaux.

Une exposition participative

Nature & Société, dont les activités privilégient plutôt la découverte des espèces végétales et animales franciliennes,  en prônant qu’ouvrir l’œil ici est déjà un voyage en soi, a eu envie, cette fois-ci, de partir plus loin en  proposant une exposition photo sur ce beau pays qu'est le Sénégal dans les locaux de la Maison de la Nature  .

La migration des oiseaux, dont certains passent une partie de l’année sur le lac de Créteil et une autre sur la Langue de Barbarie [1] ou les marais du Parc de Djoudj [2] est d'ailleurs une belle illustration d’allers-retours s'affranchissant les frontières humaines.J.F Magne ©

L’exposition photographique « Envol au Sénégal » est visible dès maintenant et nous vous invitons à venir la découvrir mais aussi à l’alimenter de vos propres photographies ou anecdotes.

 

Le 5 octobre: soirée spéciale Sénégal

Jean-François Magne animera le 5 octobre 2016 une soirée autour de ce pays « escale » pour de nombreux oiseaux. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur les habitants ailés du Sénégal, pays aux écosystèmes variés (désert, forêt, bords de mer, fleuve Sénégal et cours d’eau aux embouchures en bolongs). Nous saisirons également l’occasion pour palabrer sur l’agriculture, l’alimentation et les enjeux environnementaux autour de quelques dégustations sénégalaises.

Aller plus loin…

Si l’envie d’aller voir ces oiseaux de plus près vous tente un voyage ornithologique au Sénégal est en cours d’organisation (Groupement des Guides du Parc National du Niokolo-Koba) pour le tout début de l’année 2017 (janvier/février) avec plusieurs trajets testés et approuvés. Consultez les rapidement pour plus d’informations.

©Alain YevnineCrédit photo: ©Jean-François Magne, ©Alain Yevnine

[1] La Langue de Barbarie est une réserve ornithologique de 2 000 hectares, longue d'une quinzaine de km et large  de près d'1 km située entre le fleuve Sénégal et la mer.

[2] Le parc du Djoudj s’étend sur 16 000 ha, Ii se trouve à 60 kilomètres au nord de Saint-Louis, sur un des méandres du fleuve Sénégal. Le parc du Djoudj est le troisième parc ornithologique du monde.

Imprimer