Partir ou rester : Gus - Petit oiseau, grand voyage

Affiche GusC’était une « première », Nature & Société s’est associée au cinéma Le Palais  à l’occasion de la sortie du film d’animation (français !) « Gus – Petit oiseau, grand voyage »

A l’origine du projet, des anecdotes sur les oiseaux migrateurs racontées à la radio par l’ornithologue Guilhem Lesaffre  et tombées dans l’oreille d’une productrice et nous étions donc curieux de découvrir le rendu visuel. Entre graphisme, bande son, scénario, il y a du très beau… et du moins bon. L’engouement n’était pas unanime mais ce petit groupe d’oiseaux « qui ne partent pas dans le bon sens » et affrontent tous les dangers réels rencontrés par les volatiles* était l’occasion idéale pour lancer des «ciné-goûter » ornithologiques.

Parents, grands-parents et tout petits ou moyens grands se sont donc retrouvés pour partir avec nous à la découverte des oiseaux et de cette étonnante aventure qu’est la migration.

Qui part, qui reste ? La migration est le déplacement saisonnier régulier d’une espèce d’oiseaux (hirondelle par exemple) pour des raisons de : météo trop rude à certaines périodes de l’année, baisse de disponibilité de la nourriture (pénurie d'insectes en hiver) et en vue de faciliter la reproduction (habitat, ressources en nourriture).

Le baguage des oiseaux permet de mieux suivre les trajets et d’observer actuellement l’influence des changements de climat sur les habitudes « ancestrales » de certains oiseaux qui ne migrent plus, voire migrent en sens inverse (étourneaux).   

Gus - Pose BernacheBernache (du Canada, où elle est également appelée outarde) : Lors de sa migration, la bernache adopte une formation de vol en "V" ; les mouvements d’air de celles qui volent en avant-garde permettent aux suivantes de fournir moins d'efforts. Lorsque les premières sont fatiguées, elles cèdent leur place pour aller se reposer à l'arrière de la formation - Une méthode reprise par les camionneurs roulant en convoi. La solidarité de ces oiseaux grégaires, en vol et dans l’élevage des petits, conduit à une forte augmentation des effectifs.

Dans l’optique d’être « acteurs » plutôt que « spectateurs », Nature & Société a initié les participants aux petits gestes qui facilitent la vie des oiseaux en ville : poser des nichoirs contre la crise du logement, installer des silhouettes d’oiseaux sur les vitres pour éviter les collisions, nourrir les oiseaux en hiver (et éviter le pain matin, midi et soir dans le lac !), déposer des "boules à nids" pour faciliter l’accès aux matériaux de construction…

Gus - atelier parents enfants Appeau oiseaux

Un partenariat à renouveler avec ce cinéma toujours (positivement) à la marge !

* L’ornithologue Guilhem Lesaffre, administrateur du Centre Ornithologique d’Ile-de-France http://www.corif.net/  a également suivi toute la conception du film pour y apporter des éclairages sur la vie des oiseaux, les comportements, la migration, la disposition des plumes, le vol. Ceci explique cela !

Imprimer