Miel Nature & Société : Quel "cru" pour l'année 2015 ?

Plantations rucherEn 2012, Mikaël Mandart, en stage BTS gestion et protection de la nature au sein de  l’association, avait imaginé une haie de plantes mellifères tout autour de l’enclos du rucher. Les floraisons s’étalant tout au long de la saison apicole devaient permettre aux abeilles de trouver de quoi butiner à proximité.

A l’automne 2013, armés de pelles et de pioches, quelques bénévoles sont donc venus prêter main forte à l’équipe salariée de l’association et creuser les trous pour y planter les différents arbustes. Un travail particulièrement épuisant, le sol du rucher étant constitué de remblais.

A gauche, avec les ruches dans le dos, se trouvent les espèces de fin d’hiver/début de printemps tels que le Mahonia, le Chèvrefeuille ou le Romarin. L’oranger du Mexique, la Bourdaine, le Buis et le Framboisier ou encore le Seringat prennent ensuite le relais sur la fin du printemps et le début de l’été. Pour permettre aux abeilles de faire des provisions avant l’hiver, l’Abélia, le Leycesteria ou Arbre aux faisans, le Caryopteris ou Barbe bleue, le Chalef argenté et la Viorne ferment le demi-cercle sur la droite et clôturent la saison apicole.

Pierre, vice-président de l’association, enfile régulièrement une tenue de protection pour couper et entretenir la végétation du rucher et notamment éviter que les herbes hautes favorisent une humidité néfaste aux alentours des ruches.

Le miel extrait par l’association est un miel « toutes fleurs » puisque chacune des espèces les plus présentes aux alentours (Tilleuls, Robiniers faux-acacias) ne le sont pas suffisamment pour atteindre les 80% de présence qui nous permettrait de lui donner une appellation « miel de … ». La variété des espèces butinées (essentiellement sur la base de loisirs et les jardinières du quartier « pointe du lac ») donnent en fonction de la météo, de choix de plantations des multiples jardiniers des alentours et de la date de récolte des goûts différents que nous sommes toujours impatients de découvrir.
Couteau à désoperculer
Le laboratoire Famille Michaud analyse chacun des miels récoltés et nous renvoie un bulletin contenant notamment l’analyse pollinique et listant les espèces dont le pollen se retrouve dans le miel avec des résultats parfois réjouissant lorsque l’espèce à été plantée ou semée par nos soins, parfois étonnants lorsque nous n’avions pas connaissance de la présence de l’une des plantes citées aux environs.

N’hésitez pas à nous rejoindre pour les Apiday’s.

Imprimer